Réaliser son projet Combattre l'humidité Construire en bois
Les dangers dans la maison Isolation et chauffage Aménager une terrasse
Lutter contre le bruit Construire en vert Se protéger des cambrioleurs

 

 

 

LUTTER CONTRE L'HUMIDITE

Nous rencontrons tous, un jour, des problèmes d'humidité dans notre maison.

Pour mettre fin à ce type de désordres et aux inconvénients qu'ils procurent, il faut déterminer l'origine de l'humidité et réaliser les travaux nécessaires.

Nous vous donnons ici quelques pistes si vous vous heurtez à ce problème.

Un mal à ne pas prendre à la légère
L'humidité avec les nuisance qu'elle engendre, constitue l'un des principaux maux qui touchent la maison. Elle peut nuire à la solidité de la construction et à la santé des habitants.
L'eau qui circule à l'intérieur des murs " fait son chemin ". Elle détruit la cohérence des maçonneries et nuit à une bonne isolation.
Sur le plan de la santé, avec l'humidité se développent les acariens, les moisissures, les blattes. Le risque allergique s'en trouve accru. Plus généralement elle est cause d'une mauvaise hygiène.

Plusieurs causes sont possibles : les remontées capillaires, la condensation, l'humidité accidentelle, les infiltrations d'eau de pluie. Vous pouvez bien sûr " bénéficier " de plusieurs origines simultanément.


Les remontées capillaires
La partie basse du mur agit comme une éponge et pompe l'humidité dans le sol.

Si les parties basses de la maison sont les premières concernées, les manifestations d'humidité peuvent remonter au-delà du sous-sol ou du rez-de-chaussée. L'importance du phénomène est liée à la nature du terrain, à la composition du mur et à la possibilité d'évacuer cette humidité.
Il faut alors :
- vérifier le niveau du sol extérieur et éventuellement décaisser la terre à l'extérieur et traiter les parties enterrées avec un revêtement étanche
- drainer le terrain autour de la maison

Si ces mesures sont insuffisantes, faîtes venir une entreprise spécialisée qui vous proposera d'intervenir sur le mur lui-même en réalisant une barrière étanche horizontale dans le mur ou (et) en favorisant l'évacuation de l'humidité.

Les conseils de RENOV
Ventiler la maison
Si vous ne possédez pas de VMC (ventilation mécanique contrôlée), ouvrez régulièrement et largement les fenêtres.
Ne bouchez pas les grilles d'aération. Si vous jugez votre système de ventilation peu confortable, faîtes venir un spécialiste qui vous proposera une solution plus efficace.

Pièces d'eau
Faîtes les travaux dans les normes et réalisez l'étanchéité du sol lors de la création ou de la rénovation de votre salle d'eau
Rejointoyez le carrelage au pourtour de la douche ou de la baignoire
sol
Si vous construisez sur terre plain réalisez sous la dalle un hérisson de cailloux (couche de 10 à 20 cm de galets et graviers) sur lequel viendront un film polyane (étanche) et un panneau isolant (mousse de polyuréthanne de 8 à 12 cm d'épaisseur). Le mieux reste de construire un sous-sol ou un vise sanitaire.

Murs extérieurs
Optez pour un revêtement de façade respirant c'est à dire qui favorise l'évacuation de l'humidité du mur vers l'extérieur.: peintures microporeuses, enduit sable et chaux…ces matériaux restent bien sur imperméable aux eaux de pluie.

Toiture
Laissez un vide d'air de 4 à 5 cm, sauf prescription contraire du fabriquant, entre l'isolation et le matériau de couverture tuiles ou ardoises……
posez un pare vapeur coté intérieur (entre la plaque de plâtre et l'isolant)
Nettoyer régulièrement les chenaux et gouttières

Le saviez-vous ?
L'humidité à l'intérieur d'une maison est toujours plus importante qu'à l'extérieur. Cela s'explique par la vapeur d'eau que nous produisons et par la ventilation restreinte de notre habitat.

La condensation
Respirer, transpirer, prendre un bain, faire de la cuisine…. Toutes nos activités sont créatrices de vapeur d'eau. La vapeur d'eau au contact d'un point froid se condense. C'est donc sur les vitrages, les murs peu isolés, les ossatures formant pont thermique que va se former la condensation.
Les désordres apparents les plus fréquents sont les suivant :
- Taches d'humidité sous les allèges de fenêtre
- Fantômes de l'ossature en cas de pont thermique : des traces noires apparaissent et reproduisent l'emplacement des poutres
Vous devrez alors
- Renforcer l'isolation thermique là où elle est défaillante
- Mieux aérer les pièces
- Situer les radiateurs ou convecteurs à proximité ou contre les murs de façade
La réalisation d'une laque (véritable barrière étanche) sur les murs des salles d'eau empêche la migration de l'humidité vers l'intérieur du mur.

En cas de sinistre :
Informez votre assurance qui vous indemnisera pour les travaux de remise en état de votre logement lorsque la source d'humidité aura disparue.

L'humidité d'origine accidentelle.
Ces infiltrations d'eau découlent d'un défaut d'un équipement ou d'un ouvrage impliquant une responsabilité humaine ou un défaut d'entretien.

Une fuite d'eau est insupportable pour celui qui la subit. Que faire si des infiltrations d'eau proviennent de votre voisin du dessus ?
- Informez votre voisin et lui faire constater le désordre subit. Il n'a peut-être pas conscience du problème
- Prévenez le syndic pour qu'il prenne, le cas échéant, les mesures adéquates.
Dans les sous sols des immeubles anciens , règne souvent une humidité excessive. Les poutrelles métalliques des planchers du rez-de-chaussée se désagrègent alors " en mille feuilles " et perdent leurs qualités porteuses.
Cette situation résulte le plus souvent de ventilations bouchées par les utilisateurs des caves. Il est donc simple d'y mettre fin en restaurant la ventilation initiale.

Le saviez-vous ?
Pour repeindre une pièce, comptez de quatre à six mois une fois remédié aux infiltrations d'eau,. Il faut que votre mur sèche et retrouve un taux d'humidité normal. Faute de quoi, la nouvelle peinture cloquera et vos travaux seront à reprendre.

Les infiltrations d'eau de pluie
Les infiltrations d'eau sont quelquefois liées à des conditions météo exceptionnelles : neige, pluie en trombe… mais le plus souvent, c'est le manque d'entretien qu'il faut blâmer.
A vous donc de jouer…..
En façade, les fissures, la dégradation de joints entre les pierres, la porosité des enduits sont les désordres les plus courant qui favorisent les infiltrations d'eau de pluie.

Un peu de vocabulaire
Pont thermique : défauts d'isolation thermique par des éléments de mur ou de plancher pas ou peu isolés.
Peinture micro poreuse : ce type de peinture empêche la pluie de pénétrer mais permet l'évacuation de la vapeur d'eau contenue à l'intérieur du mur
Pare vapeur : film étanche qui interdit le passage de la vapeur d'eau

A qui s'adresser ?
Si vous avez quelque mal à diagnostiquer l'origine de l'humidité et à y remédier, consultez un architecte qui en toute objectivité vous orientera vers les meilleurs solutions.

Retour en haut